C – 7 Les conséquences de nos choix énergétiques : gaz et pétrole ou énergies renouvelables

Jeudi 16 mai, 10 h 05 à 10 h 50, pavillon Vachon

Cette miniconférence s'adresse aux jeunes du secondaire et aux adultes


Kim Cornelissenpour-un-monde

Vice présidente de l'AQPLA

Kim Cornelissen

Le Québec dispose d’importants gisements d’énergies fossiles, notamment le pétrole en Gaspésie et à Anticosti et le gaz de schiste dans la vallée sud du Saint-Laurent. Quelles seraient les conséquences si le Québec exploitait le gaz et le pétrole sur son territoire ? Y a-t-il de meilleures solutions déjà réalisables ? Kim Cornelissen apportera des éléments de réponse à ces questions complexes tout en proposant des solutions concrètes, éprouvées et adaptées au contexte québécois.

Kim Cornelissen est engagée dans de nombreux projets liés au développement des énergies renouvelables dont, au premier plan, le biométhane produit et géré localement.

Récipiendaire du Prix 2008 de l’Institut de recherche en économie contemporaine pour son mémoire de maîtrise sur les partenariats public-privé en développement durable en Suède, elle s’intéresse également à l’intégration de l’égalité entre les femmes et les hommes dans les questions économiques et sociales et se spécialise dans les questions touchant les pays nordiques.

aqlpaL’AQLPA travaille activement à l’amélioration de la qualité de l’air au Québec. Son objectif principal est de favoriser la mise en place de solutions concrètes et adaptées à la réalité des besoins des parties prenantes par l’acquisition de connaissances, l’éducation et la sensibilisation. En 2012, l’organisation fêtait ses 30 ans d’engagement pour le bien commun.

 

Posted in: Bloc 2 – Jeudi 16 mai, 10 h 05 à 10 h 50